Ok

By continuing your visit to this site, you accept the use of cookies. These ensure the smooth running of our services. Learn more.

2017.07.22

LE SOUPER - JEAN-CLAUDE BRISVILLE

culture,lire,livre

Paris, 6 juillet 1815.
 
Alors que le peuple se pose de sombres questions sur son avenir après la défaite de Waterloo, deux hommes soupent à huis clos, Talleyrand et Fouché. Ils vont se livrer à un duel verbal dont l'enjeu est l'avenir de leur pays. Talleyrand et Fouché pendant le souper sont tour à tour adversaires et complices, leur situation est très différente car si Talleyrand a rallié Louis XVIII, Fouché a jadis voté la mort de son frère Louis XVI.

Le Souper est une pièce de théâtre en un acte de Jean-Claude Brisville, écrite en 1989.

Le spectacle est créé le 20 septembre 1989 au Théâtre Montparnasse.
Ce spectacle est nommé dans quatre catégories aux Molières 1990 : comédien, auteur, metteur en scène, et théâtre privé.
 
Il reçoit le Molière du théâtre privé en 1991 et obtient une nouvelle nomination au Molière de l’auteur.
 
En 1992, Édouard Molinaro en a tiré une adaptation cinématographique sous le même titre.
 
• Mise en scène : Jean-Pierre Miquel
• Décors : André Acquart
• Costumes : Pierre Dios
• Personnages et interprètes :
• Talleyrand : Claude Rich
• Fouché : Claude Brasseur
• Jacques, valet de Talleyrand : Laurent Rey
• Jean, valet de Talleyrand : Serge Krakowski

La scène du souper se déroule à Paris le 6 juillet 1815 à minuit, dans l'hôtel particulier de Talleyrand (également nommé hôtel de Saint-Florentin). Fouché s'est rendu à l'invitation de Talleyrand pour y parler affaires. Napoléon a abdiqué et Paris est occupé par les troupes coalisées.

On s'interroge alors sur la nature du gouvernement à donner à la France. Dehors, des émeutiers sont contenus avec difficulté par le service d'ordre de la Capitale.

Fouché pense qu'il faut revenir à la République. Pour Talleyrand, il faut restaurer les Bourbons ; mais pour cela, il a besoin de l'appui de Fouché, actuellement président du gouvernement provisoire, qui contrôle la ville de Paris.
 
Ce fin souper est l'occasion de le convaincre que le retour de Louis XVIII sur le trône est la seule bonne solution.

Entre deux plats, les deux hauts dignitaires révèlent - souvent à demi-mot - leurs crimes, leurs trahisons, leurs intrigues.
 
« Je me rendis chez Sa Majesté : introduit dans une des chambres qui précédaient celle du roi, je ne trouvai personne ; je m'assis dans un coin et j'attendis. Tout à coup une porte s'ouvre : entre silencieusement le vice appuyé sur le bras du crime, M. de Talleyrand marchant soutenu par M. Fouché ; la vision infernale passe lentement devant moi, pénètre dans le cabinet du roi et disparait. Fouché venait jurer foi et hommage à son seigneur ; le féal régicide, à genoux, mit les mains qui firent tomber la tête de Louis XVI entre les mains du frère du roi martyr ; l'évêque apostat fut caution du serment. »

— Chateaubriand - Mémoires d'Outre-tombe
 Paris, 6 juillet 1815.
 
 10€

 lire,Écouter,voir,culture,livre,film,musique

  ©✈MMXV Tutti i diritti riservati

cinema,culture,voir,dvd

Thank you for flying KMAIR*,
we hope you had a pleasant flight,
please fly with us again...

 

medium_barcode.jpg 

 

image001 - copie.jpg

 

 

The comments are closed.