Ok

By continuing your visit to this site, you accept the use of cookies. These ensure the smooth running of our services. Learn more.

2017.11.19

QUI EST LÀ ?

QUI EST LÀ ?,CHRISTIAN LACROIX

Se promener dans les couleurs et les formes créées par Christian Lacroix, c'est aussi se cogner à ses rêves, ses paradoxes, ses inquiétudes et ses élans. 
Car s'il possède l'art de la doublure et du secret, du miroitement et du labyrinthe, il possède également l'art de la pudeur et du silence. 
Du noir au milieu des couleurs. 
De l'élégance pure au milieu du bouillonnement et de la vitesse. 
Dehors, la violence, l'or, la beauté, l'insolence, le kaléidoscope du monde. 
À l'intérieur, le noir et le blanc, la rigueur, la passion. 
Le rouge. 
Il faut regarder ses mots comme s'ils jouaient sans cesse avec la mémoire et le temps. 
Il faut les laisser frôler les tissus, les pierres, les villes, les miroirs, les visages, les recoins de sa pensée. 
Mots découpés, épinglés, doublés. 
Mots fétiches pour gestes magiques. 
Et le temps d'un été, sous nos yeux, avec la complicité d'autres étés passés, s'est bâti peu à peu cet autoportrait en forme de défilé.

• Broché: 212 pages
• Editeur : Mercure de France (25 novembre 2004)
• Collection : Traits et portraits
• Langue : Français
• Dimensions du produit: 21,9 x 15,5 x 1,7 cm 

 imgNewTag.gif

 

 

lire,Écouter,voir,culture,livre,film,musique

  ©✈MMXVII Tutti i diritti riservati

corpus.3.jpg

Thank you for flying KMAIR*,
we hope you had a pleasant flight,
please fly with us again...

 

medium_barcode.jpg 

image001 - copie.jpg

 

2017.11.15

BRÈVES DE PHILO

BRÈVES DE PHILO,LAURENCE DEVILLAIRS

« Le temps guérit de tout », « il n’y a pas de fumée sans feu », « c’est que du bonheur ! », « L’erreur est humaine »… Ces lieux communs qu’on entend à longueur de temps, au bistro, dans la rue ou dans le salon de Tante Yvette, sont-ils frappés au coin du bon sens, ou de vraies inepties ? Laurence Devillairs dissèque pour nous les formules toutes faites du langage courant et éclaire leur véritable sens à l’aide des grands penseurs (Platon, Descartes, Pascal, Sartre…). Avec humour et pédagogie, elle démontre que derrière chaque cliché de véritables concepts philosophiques sont en jeu. La « philosophie de comptoir » serait-elle à prendre au sérieux ? 

Extrait : « L’invention marketing du "Parce que je le vaux bien" relève du génie, et pas seulement du génie cosmétique. A travers ce slogan publicitaire, c’est toute une morale qui est proposée. Elle se fonde sur le mérite qu’il y a non pas à faire le bien mais à se faire du bien. En achetant pots, tubes, gels et crèmes, on ne succombe pas à la tentation du futile, au culte de l’apparence : on fait son devoir. (…) S’inquiéter de son image est un commandement moral ; le narcissisme est devenu une forme de puritanisme marqué par la stricte observance de préceptes non pas religieux mais esthétiques. »

Née en 1969, Laurence Devillairs est éditrice au Seuil. Agrégée et docteur en philosophie, spécialiste de Descartes et du cartésianisme, elle enseigne au Centre Sèvres et à l'Institut catholique de Paris.

 • Broché: 121 pages
 • Editeur : Points (23 septembre 2010)
 • Collection : Points Goût des Mots
 • Langue : Français
 • COMME NEUF
 • Dimensions du produit: 18,4 x 1,1 x 13 cm

 imgNewTag.gif

 

 

lire,Écouter,voir,culture,livre,film,musique

  ©✈MMXVII Tutti i diritti riservati

corpus.3.jpg

Thank you for flying KMAIR*,
we hope you had a pleasant flight,
please fly with us again...

 

medium_barcode.jpg 

image001 - copie.jpg