Ok

By continuing your visit to this site, you accept the use of cookies. These ensure the smooth running of our services. Learn more.

2017.04.02

POUSSIÈRE D'HOMME

DAVID LELAIT,POUSSIÈRE D'HOMME

Ce dimanche soir, tes jours d'homme m'ont filé entre les doigts. Au presque-commencement de ma vie, je t'ai perdu, toi avec qui je voulais la finir. La voix blanche et la colère noire, j'ai eu beau t'appeler, tu étais déjà parti, loin. Ta vie, minuscule tourbillon de quelques lunes et soleils, cessait là de tournoyer, sur le rivage carrelé blanc et glacé d'un hôpital. Je fais le rêve que l'on nous redonne une poignée d'heures, ravies entre le tomber d'un jour et le lever d'un autre. Ce ne sera qu'un tout petit montent, le temps de refermer les portes de notre vie ensemble. Rien qu'une escale pour rattraper ce temps arraché, et te dire l'après-toi, le sans-toi, la béance à chaque seconde de mes jours depuis ta vie suspendue... Poussière d'homme est une parole d'amour, d'homme à homme, dans un océan de perte et de chagrin. Ce récit est le rêve fou de ces adieux, la mise en mots de l'insoutenable absence, comme un supplément d'amour lorsqu'on craint que la douleur nous précipite dans la folie.

David Lelait, 40 ans, est le biographe chez Pavot d'Eva Peron, Maria Callas, Romy Schneider, Edith Piaf et Dalida.

• Broché: 159 pages
• Editeur : La Belle colère (5 avril 2006)
• Langue : Français
• COMME NEUF
• Dimensions du produit: 20,4 x 14,6 x 1,4 cm

 

 

 imgNewTag.gif

 

 

lire,Écouter,voir,culture,livre,film,musique

  ©✈MMXVII Tutti i diritti riservati

corpus.3.jpg

Thank you for flying KMAIR*,
we hope you had a pleasant flight,
please fly with us again...

 

medium_barcode.jpg 

image001 - copie.jpg

 

VERT VENIN

VERT VENIN,ornela vorpsi

Entre elle et les avions l'inimitié est totale : comment confier sa vie à une machine suspendue dans les airs ? Mais un ami au loin la réclame, elle vole à son secours, jusqu'à Sarajevo. Le cœur des Balkans s'ouvre à elle, ombreux et poussiéreux comme un souvenir d'enfance. La terre albanaise est proche, ce sentiment la chavire. Ici toute chose prend un goût autre, la pluie vous imprègne comme nulle part, les vieilles femmes ont une odeur de terre, avec une soupe elles peuvent guérir un moribond. Ce monde est stupéfiant de merveilles et de terreurs, on y est chez soi et étranger à soi-même. Comme dans la mémoire d'une vie imaginaire. Cet entre-deux suggère l'irréalité. L'ami malade a pris les devants. Bravant l'inexistence, il s'est enfermé dans son appartement, trois chiens accompagnent joyeusement son exil intérieur. Vert venin est comme un travelling de pensées et d'émotions, de rencontres et d'étonnements, d'images effleurées d'un regard, d'impressions et paroles transformées en secrets - une subtile mélodie apatride, vive et caustique, qui distille à plaisir le poison du voyage.

Ornela Vorpsi, née à Tirana, vit désormais à Paris. Son premier roman, Le Pays où l'on ne meurt jamais, a reçu de nombreux prix italiens, notamment les prestigieux Grinzane-Cavour et Viareggio. Elle a également publié Buvez du cacao Van Houten ! (Actes Sud, 2004). Un autre livre d'Ornela Vorpsi, Tessons roses, paraît simultanément chez Actes Sud.

• Broché: 116 pages
• Editeur : Actes Sud (3 janvier 2007)
• Collection : ROMANS, NOUVELLES
• Langue : Français
• COMME NEUF
• Dimensions du produit: 18,8 x 10 x 2 cm

 

 imgNewTag.gif

 

 

lire,Écouter,voir,culture,livre,film,musique

  ©✈MMXVII Tutti i diritti riservati

corpus.3.jpg

Thank you for flying KMAIR*,
we hope you had a pleasant flight,
please fly with us again...

 

medium_barcode.jpg 

image001 - copie.jpg