Ok

By continuing your visit to this site, you accept the use of cookies. These ensure the smooth running of our services. Learn more.

MATTHIAS ET LE DIABLE

MATTHIAS ET LE DIABLE,gÉrald messadiÉ,ROMAN

Un adolescent s'éprend d'amour fou pour une fille de son âge. On la lui enlève. Il manque mourir de chagrin. Inconsolable, il invoque le Diable pour qu'il lui rende celle qu'il aime. Ainsi commence en 1745 une aventure qui ne s'achèvera qu'au XXe siècle.


Car, à défaut de lui rendre sa bien-aimée, le Diable a fait au jeune Matthias, peintre en herbe, un cadeau redoutable : le don de prêter vie à n'importe laquelle des images qu'il peindra. Au fil du temps, Matthias créera donc des femmes, cherchant dans chacune d'elles l'amour perdu, l'amour tout simple. Mais il ne fera que découvrir la complexité du sentiment qu'il traque de siècle en siècle, car Matthias se recrée lui-même inlassablement, pour poursuivre sa quête.


En compagnie d'un ami fidèle, Matthias voyage dans le monde autant que dans le temps. De Venise, la ville de son premier amour, il gagnera le Paris de Louis XV, dont il est chassé par le Diable pour s'installer à Londres. L'ennui à son tour le chasse aux Amériques ou les Peaux-Rouges le capturent, puis l'adoptent et lui donnent une épose qui sera l'un de ses plus parfaits amours. Suivent Rome, Budapest, Saint-Pétersbourg, Berlin, Lhassa, Paris de nouveau, dans les années vingt, ou Matthias s'efforce de protéger son amour pour une actrice de cinéma... Mais à chaque fois que Matthias semble trouver la paix, le Diable le rejette dans des aventures échevelées, ou le mysticisme le dispute à l'érotisme, et le vertige à la sagesse...


Allègre et sulfureuse, cette histoire d'un homme qui cherche l'Amour revêt autant de couleurs et de styles qu'elle traverse de mondes. Au premier regard, c'est un roman picaresque, au second, un conte philosophique et une version subversive de la légende de Faust.

Historien des religions, essayiste, polémiste, éditeur? l'auteur de L'Homme qui devint Dieu et de L'Histoire générale de Dieu est aussi un auteur de romans satiriques comme Matthias et le Diable.

 • Broché: 602 pages
 • Editeur : Robert Laffont (25 avril 1990)
 • Langue : Français
 • BON
 • Dimensions du produit: 24 x 15,5 x 4 cm

 imgNewTag.gif

 

 

lire,Écouter,voir,culture,livre,film,musique

  ©✈MMXVII Tutti i diritti riservati

corpus.3.jpg

Thank you for flying KMAIR*,
we hope you had a pleasant flight,
please fly with us again...

 

medium_barcode.jpg 

image001 - copie.jpg

 

HISTOIRE GÉNÉRALE...

HISTOIRE GÉNÉRALE DU DIABLE, GÉRALD MESSADIÉ

Quand donc est né le Diable ? Et ou ? Car l'Ennemi suprême de Dieu que nous connaissons n'a pas existé de tout temps, ni en tout lieu. Ni les Hindous, ni les Chinois, ni les Egyptiens, ni les Grecs, ni les Romains, ni bien d'autres encore, tous pourtant religieux, n'ont conçu de Grand Ennemi infernal.

On le croit défini par la Bible. Il n'en est rien car, dans le premier livre de l'Ancien Testament qui fait mention de lui, le Livre de Job, il est représenté, bien après la Création, siégeant dans le Conseil céleste, auprès des anges, et s'entretenant avec Dieu en termes amicaux.


La vaste histoire généalogique du Malin, que voici, traverse les siècles, les continents et les cultures. Gérald Messadié y démontre que le Diable, en tant qu'ennemi du Dieu suprême, fut d'abord une invention politique, destinée à renforcer le pouvoir du clergé iranien du VIe siècle avant notre ère. Et que, par la suite, et notamment sous l'Inquisition, la lutte contre Satan fut surtout un fonds de commerce, destinée à enrichir les clergés par la confiscation des biens des " possédés " et autres " suppôts de Satan « .

Le Diable est encore de nos jours un personnage politique : il sert d'emblème ait refus de toutes les autorités, du travail et de l'amour : c'est le dieu du nihilisme. De Sade à Baudelaire et aux provocateurs contemporains, le culte du Mal a néanmoins imprégné la culture. Aux Etats-Unis, par exemple, les sectes satanistes mobilisent la police, en raison des atroces sacrifices humains qu'elles prêchent et pratiquent.
Foisonnant de références et d'analyses scientifiques, parfois parsemées de souvenirs personnels, l'Histoire générale du Diable dénonce l'artifice du sophisme inventé par Baudelaire : " La plus grande ruse du Diable est de nous faire croire qu'il n'existe pas. " Bien au contraire, cette croyance est la cause des fanatismes et des aveuglements qui divisent et ensanglantent encore la Terre.

Historien des religions, essayiste, polémiste, éditeur ? l'auteur de L'Homme qui devint Dieu et de L'Histoire générale de Dieu est aussi un auteur de romans satiriques comme Matthias et le Diable.

 • Broché: 490 pages
 • Editeur : ROBERT LAFFONT (26 mars 1993)
 • Langue : Français
 • BON
 • Dimensions du produit: 24 x 3,4 x 15,5 cm

 imgNewTag.gif

 

 

lire,Écouter,voir,culture,livre,film,musique

  ©✈MMXVII Tutti i diritti riservati

corpus.3.jpg

Thank you for flying KMAIR*,
we hope you had a pleasant flight,
please fly with us again...

 

medium_barcode.jpg 

image001 - copie.jpg